Kanarinox: Editeur du signal de trading SAST-CAC40. Sélection d'articles sur le trading, l’économie,  et la géopolitique.

Le président chinois : l’Ouest bénéficie d’une supériorité économique et militaire à long terme

Reuters - China's Xi says West has long-term economic, military superiority

Les pays occidentaux développés ont des avantages économiques, technologiques et militaires à long terme sur la Chine et le Parti communiste doit se rendre compte que certains utiliseront les points forts de l’Occident pour critiquer les faiblesses du socialisme, a déclaré le président Xi Jinping.

20190401_01

Depuis son arrivée au pouvoir il y a six ans, Xi a intensifié ses efforts pour assurer la loyauté et la discipline du parti, combattant ouvertement la corruption, et rappelant que la survie du parti était en jeu.

Cette année a été marquée par des appels répétés à la fidélité au parti.

Ce lundi, le journal de la doctrine officielle du parti, Qiushi, qui signifie «À la recherche de la vérité», a publié pour la première fois de longs extraits d’un discours prononcé par Xi au début de 2013, à son arrivée à la tête du parti, avertissant des dangers auxquels le parti est confronté.

Citant Marx et Engels, Xi a déclaré que le socialisme vaincrait inévitablement du capitalisme, mais que ce serait un long processus historique. La Chine pratique ce qu’elle appelle le socialisme chinois.

La Chine doit « prendre objectivement en compte la réalité de l’avantage des pays développés occidentaux dans les domaines économique, scientifique et militaire, et se préparer consciencieusement aux aspects qui rapprochent et qui opposent ces deux systèmes sociaux », avait déclaré Xi.

Le parti devait également "faire face au fait que certaines personnes comparent les qualités des pays développés occidentaux aux insuffisances du développement socialiste de notre pays et le critiquent", a-t-il ajouté.

Alors que le parti a commis de "sérieuses erreurs" pendant la Révolution culturelle, lorsque les enfants se sont retournés contre leurs parents et les élèves contre leurs maitres, son histoire est "globalement glorieuse", a déclaré Xi.

Ceux qui critiquent la révolution - qui a amené le parti communiste au pouvoir en 1949 - tentent simplement d’inciter au renversement du parti, a-t-il ajouté.

Mais la Chine doit s’en tenir à ses réformes économiques historiques engagées en 1978, sans lesquelles le parti aurait pu tomber, a déclaré Xi.

Le parti "pourrait même avoir été confronté à une crise grave, comme la disparition du parti ou l’éclatement du pays comme pour l’Union soviétique et les pays de l’Europe de l’Est".

Mais la Chine a prouvé que ses détracteurs avaient tort, a ajouté Xi.

«L’histoire et la réalité nous disent que seul le socialisme peut sauver la Chine. Seul le socialisme chinois peut développer la Chine. C’est la conclusion de l’histoire et le choix du peuple. "