Kanarinox: Editeur du signal de trading SAST-CAC40. Sélection d'articles sur le trading, l’économie,  et la géopolitique.

Bridgewater met en garde contre l'effritement des marges des entreprises et la baisse des actions

Jennifer Ablan - Reuters - Bridgewater Warns Of Much Lower Equity Prices As Margins Shrink

Les principaux facteurs contribuant aux marges bénéficiaires des entreprises américaines s’essoufflent dangereusement, et les prix des actions en Bourse vont subir une baisse importante, a annoncé mercredi Bridgewater Associates, le plus grand hedge fund du monde.

«Au cours des vingt dernières années, les marges bénéficiaires des entreprises américaines ont contribué à plus de la moitié de l’augmentation du prix des actions par rapport au cash», a déclaré Bridgewater, qui gère plus de 160 milliards de dollars.

"Sans cette expansion constante des marges, les actions américaines seraient 40% plus basses qu’elles ne le sont aujourd’hui."
20190420_01
«En vingt ans, la capacité des travailleurs à négocier leurs salaires s’est amenuisée, les impôts sur les sociétés ont baissé, les droits de douane ont baissé, la mondialisation s’est accrue, les technologies ont permis des économies d’échelle importantes et une réduction des coûts marginaux, la régulation s’est assouplie et les taux d’intérêt ont baissé. Ces facteurs ont créé l'environnement le plus favorable aux entreprises, jamais connu. Aujourd’hui, la plupart de ces facteurs sont vulnérables."
20190420_02
Un courant de revendications populaires est en train de se s’opposer aux forces qui permettent aux entreprises de réaliser des bénéfices, ainsi qu’aux entreprises qui en ont le plus profité, a déclaré Bridgewater.

"Nous sommes en train de subir une réaction populiste face à la montée des inégalités et nous nous dirigeons vers plus de protectionnisme", indique le rapport. «Des enquêtes d’opinion récentes montrent une animosité croissante à l’égard de la mondialisation et du pouvoir des entreprises au sens large, ainsi que des attitudes de plus en plus favorables à une réglementation accrue des entreprises.»

L’augmentation des impôts sur les sociétés les plus profitables est dans le vent.
« L’environnement fiscal qui a contribué aux profits des géants de la technologie notamment en Europe deviendra bien moins favorable que dans le passé", a déclaré Bridgewater.